Sign in / Join

Comment obtenir sa carte de séjour au Maroc

141
2
Share:

Le Maroc permet à plusieurs pays de bénéficier d’un séjour au Maroc d’une durée de 3 mois sans avoir recours à un Visa. D’autres pays quant à eux ont nécessairement besoin d’un visa afin d’entrer au Maroc. Pour ces deux cas, et s’ils désirent passer plus de 3 mois au Maroc, ils auront besoin d’un document dit, carte de séjour (ou titre de séjour).

Maintenant que vous avez bien préparé votre projet d’expatriation, vous entamez toutes les procédures documentaires; le plus important est le titre de séjour. La carte de séjour vous permettra d’exercer une activité légale au Maroc, y passer une retraite prolongée, y investir ou y étudier, sans tomber dans l’illégalité.

Il s’agit donc d’une étape primordiale, qui doit être bien préparée et gérée pour éviter toute erreur dans votre document final ou toute situation de retard administratif.

Tout au long de cet article, je détaillerai les différentes étapes de l’obtention de la carte de séjour, et répondrai à toutes les questions souvent posées. A vos marques !

1- Savoir si vous êtes éligibles pour obtenir une carte de séjour

Avant d’aller plus loin dans l’article, sachez qu’une carte titre de séjour est obligatoire lorsque votre validité de visa est épuisée. Pour les pays partenaires n’ayant pas besoin d’un visa pour arriver au Maroc, vous avez besoin d’une carte de séjour passé un délai de 3 mois.

Au-delà de ce délai, ou après épuisement de la validité du visa, vous êtes dans une situation illégale au Maroc. Mise à part la légalité de la carte de séjour, ce document vous permettra de :

  • Créer un compte en dirhams et y déposer de l’argent en devise locale
  • Travailler au Maroc
  • Etre gérant d’entreprise au Maroc
  • Etudier au Maroc
  • Créer une association au Maroc
  • Obtenir un permis de conduire marocain
  • Passer un séjour au-delà de 3 mois au Maroc
  • Faire du Maroc votre résidence fiscale
  • Bénéficier de tous les autres avantages dont bénéficient les marocains

Obtenir une carte de séjour marocaine n’est pas synonyme d’obtention de la nationalité marocaine. Vous l’avez compris, pour être dans la légalité et éviter des entrées-sorties tous les 3 mois, et pour exercer une activité professionnelle au Maroc, vous aurez besoin d’une carte de séjour.

2- Connaitre la démarche à suivre pour obtenir la carte de séjour

Le dossier complet et à remettre à l’administration de sûreté nationale la plus proche de votre lieu de résidence : préfecture de police ou  gendarmerie. Une fois sur place, demandez le service des étrangers, qui vous fournira les imprimés à remplir.

Fournissez vos documents, et si tout se passe bien, un récépissé vous sera délivré. Le récépissé fait office de carte de séjour tant que vous ne l’avez pas obtenue. La durée du traitement du dossier ne dépasse pas les 4 semaines. Si votre dossier tarde, n’hésitez pas à vous rendre sur place avec votre récépissé et demander le statut de votre demande.

Concernant les frais liés à l’obtention de votre titre de séjour, je liste les rubriques suivantes :

  • Timbre d’immatriculation: 100DH pour chaque année de validité, et ce conformément à l’article 252 du code général des impôts.
  • Photos d’identité : prévoir au minimum 30DH.
  • Timbre de casier judiciaire (Renouvellement uniquement): 20DH.
  • En fonction des villes il se peut qu’il vous soit demandé une pochette pour la carte de séjour. Comptez 10DH supplémentaire.
  • Prenez en considération aussi vos frais de déplacement

Obtenir une carte de séjour de nous ruinera pas, prévoyez un budget confortable de 300DH à 400DH.

3- Connaitre les pièces fournir pour obtenir votre carte de séjour

Le Maroc est certes le pays de la bureaucratie et de la lenteur administrative, mais laissez-moi vous dire que les étapes d’obtention de votre carte de séjour ont évolué ces 10 dernières années. Un peu de patience et d’exactitude administrative et vous vous en sortirez. Les documents dont vous aurez donc besoin sont :

  • Copie des pages du passeport : une copie de votre page d’identité, ainsi qu’une copie de vos différentes entrées/sorties au Maroc, et une copie du visa permettant d’entrer au Maroc (si concernés)
  • Imprimés de demande de carte de séjour dûment complétés en deux exemplaires. Cet imprimé est à retirer sur place
  • Un certificat médical
  • Pour les couples photocopie de l’acte de mariage et du livret de famille.
  • 100 Dhs (par année de validité) à régler en espèces directement au service des étrangers .
  • 6 photos (dimensions 3.5×4.5 sur fond gris). Demandez au photographe que ce sont des photos pour le titre de séjour.
  • Justificatif de revenus (exemple notification de retraite, bourse d’études, relevés bancaires…)
  • Une attestation bancaire à demander à votre banquier
  • Contrat de bail, acte de propriété ou tout document prouvant une adresse au Maroc . (Le document doit être légalisé et accompagné d’une photocopie certifiée conforme )
  • Un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois à demander avant de venir au Maroc :

Si vous êtes français, faites votre demande de casier judiciaire français ici.

Si vous êtes belge, faites votre demande de casier judiciaire belge ici

Si vous êtes suisse, faites votre demande de casier judiciaire suisse ici

Pour les autres nationalités, normalement vous devez avoir un site web pour faire la demande, ou au pire allez voir le tribunal de première instance de votre ville.

  • ​Pour les retraités, il faudra fournir une déclaration sur l’honneur qui vous engage à ne pas exercer d’activité professionnelle au Maroc.

4- Connaitre la procédure de renouvellement de la carte de séjour

Pour renouveler votre carte de séjour, vous aurez besoin, en plus des documents cités ci-dessous des documents suivants :

  • Extrait de casier judiciaire Marocain à demander sur le lien suivant. Notez qu’il n’est plus nécessaire de se déplacer à Rabat pour l’obtenir.
  • Une copie de votre précédente carte de séjour. Il est préférable de fournir une copie certifiée conforme.
  • Un certificat médical établi par un médecin Marocain.
  • Un justificatif de revenus (relevés bancaires, fiches de paie, attestation de pension de retraite, bourse d’études…)

Le renouvellement ne doit pas être nécessairement fait auprès du même bureau auquel vous avez eu recours précédemment. Allez simplement à l’administration de la sûreté nationale ou la gendarmerie la plus proche de votre lieu de résidence.

5- Comprendre les mentions sur votre carte de séjour

Une fois la carte de séjour obtenue, il y a une mention dessus. Cette mention dépendra de votre statut au Maroc. Il existe 6 mentions différentes:

Visiteur: Il s’agit du titre de séjour standard. Vous n’aurez pas besoin de document supplémentaire. Il s’agit de la mention utilisée par les retraités généralement.

Pour le travail : Ceci est la mention que vous aurez sur votre carte de séjour si vous comptez exercer une activité professionnelle au Maroc. Aux documents conventionnels, vous devrez ajouter un contrat de travail homologué de la part de l’autorité gouvernementale chargée de l’emploi.

Etudiant : Les étudiants ont cette mention sur leur carte de séjour. Ils devront, en plus des autres documents, fournir un document qui prouve leur inscription pour poursuivre leurs études.

Activité professionnelle soumise à autorisation : Certains métiers sont soumis à une autorisation spéciale pour les exercer au Maroc. Vous trouverez la liste des métiers soumis à autorisation spéciale ici . En plus des autres documents, vous aurez besoin de tout document qui prouve l’obtention de l’intéressé d’une autorisation pour exercer cette activité professionnelle.

Regroupement familial: La mention regroupement familial veut dire que votre conjoint est au Maroc, et que vous le rejoignez dans le cadre d’un mariage ou d’un lien de parenté direct. Vous aurez besoin de tous les documents qui prouvent la relation familiale en cas de mariage, de filiation parentale ou filiation paternelle….

Soins médicaux de longue durée: Au cas où vous effectuerez vos soins au Maroc et que ces soins nécessitent l’obtention d’une carte de séjour, vous aurez une mention « soins médicaux de longue durée ».

Les documents supplémentaires à fournir sont les documents médicaux relatifs à l’état de santé de l’intéressé, ainsi que d’une assurance maladie ou les moyens financier nécessaires pour couvrir les frais médicaux et de séjour.

6- Eviter certains pièges qui peuvent vous coûter cher

Dans ce point, je vais vous lister les différents pièges à éviter afin de fluidifier votre procédure d’obtention du titre de séjour :

N’attendez pas la fin de la validité de votre visa, ou l’épuisement de votre précédente carte de séjour. Considérez votre renouvellement au moins 20 jours avant l’écoulement du premier délai. Après obtention de votre récépissé, et si jamais sa validé est épuisée, n’hésitez pas à retourner à la préfecture de police ou gendarmerie pour le prolonger.

Ne sous-estimez pas ce point, car certains demandeurs sont arrêtés par les autorités aéroportuaires s’ils n’ont pas fait attention à la date.

Comme cité précédemment, lorsque vous prenez vos photos, faites en sorte qu’elles correspondent aux dimensions préconisées par l’administration au Maroc. Spécifiez à votre photographe qu’il s’agit de photos pour obtenir votre carte de séjour. Normalement, les dimensions sont de : 3.5×4.5 sur fond gris

Tous vos documents doivent être légalisés. Pour les copies des originaux, demandez un cachet « certifié conforme. N’oubliez pas aussi que tous vos documents administratifs doivent dater de moins de 3 mois.

Ne déposez surtout pas votre dossier avec des pièces manquantes. Ceci risque de retarder la procédure, ou pire encore, qu’on vous refuse votre titre de séjour.

Conclusion

Il est à noter quand même que la procédure d’obtention du titre de séjour a été assouplie depuis mars 2018, et qu’il est possible de faire recours devant un refus d’obtention de carte de séjour (même si c’est rare). Si vous suivez les étapes préconisées et si vous respectez les délais, normalement tout devrait bien se passer.

Faites-moi part dans les commentaires de vos questions autour de l’obtention du titre de séjour au Maroc. Dites-moi aussi quels sont les différents obstacles que vous rencontrés tout au long de la démarche.

Share:

2 comments

    • Achraf Oudini 19 juin, 2019 at 20:42 Reply

      Bonjour Ch. Il s’agit d’une attestation de RIB conventionnelle. Demandez à votre banquier.

      Bonne expat

Leave a reply

Envie de réussir votre installation au Maroc sans commettre d'erreurs?

Tous mes secrets dans mon guide offert !

Vous recevrez votre ebook sous peu !