fbpx
Sign in / Join

Tout ce qu’il faut savoir sur le coût de la vie au Maroc en 2020

2148
3
Share:
Vivre au Maroc avec un budget de 500 euros par mois

Le sujet du coût de la vie au Maroc peut être la principale inquiétude ou se transformer en motivation pour toute personne désirant vivre au Maroc. Ce que j’entends le plus souvent est que le coût de la vie au Maroc est 40% à 60% inférieur à l’Europe. Est-ce vraiment le cas?

Tout au long de cet article, je détaillerai plusieurs postes de dépenses qui définissent le coût de la vie quotidien au Maroc : alimentation, loyer, loisirs, transport, impôts, sécurité sociale…etc

Vous pouvez aussi consulter mon article sur comment vivre au Maroc avec un budget de 500 euros par mois.

#1 Le logement est la variable principale du coût de la vie au Maroc

Hôtels

Les tarifs pratiqués par les hôtels dépendent du type d’établissement et de la ville. Un hôtel classé à Marrakech coûtera forcément plus cher qu’un Riad en Médina. Une résidence bord de mer à Saidia coûtera moins cher qu’une résidence à Agadir. Vous en aurez donc pour toutes les bourses.

Les budgets d’hôtellerie au Maroc

Pour avoir une idée sur les prix exacts des hôtels, je vous invite à faire une recherche sur Booking ou Expedia.

Achat d’un bien immobilier au Maroc

Considérer le coût du logement au Maroc de façon globale est une grave erreur. Il y a une grande disparité entre les villes et elle est encore plus importante dans les zones rurales. Habiter à Casablanca coûte logiquement plus cher qu’habiter à Beni Mellal.

D’ailleurs, dans une étude effectuée par Mercer sur 500 villes destinées aux expatriés, Casablanca a été classée 128e ville la plus chère au monde, tandis que Rabat a été classée 160e.

Le classement des villes s’appuie sur les coûts respectifs du transport, des produits alimentaires, des vêtements, des articles ménagers, des activités culturelles et sportives, ainsi que sur le prix des loyers.

Nous sommes loin de Paris, New York ou Sydney, mais il faut noter tout de même que Casablanca et Rabat font partie des 30% des villes les plus chères.

D’autres villes telles que Agadir, Marrakech ou Tanger ne figurent pas dans le classement. Dans les villes les moins importantes et dans les petits villages, le prix de l’immobilier reste abordable.

Casablanca est classée 128e, pas loin de Stockholm

Acheter un logement à Rabat coûte visiblement plus cher qu’à Ottawa

D’après une autre source, si l’on se base sur le rapport de l’African Asian Bank de fin 2019, Marrakech, Tanger et Casablanca, se sont respectivement classées aux cinquième, sixième et septième places dans l’Africa Wealth 2019.

La ville de Marrakech est classée cinquième en Afrique avec 1 700 dollars par mètre carré, suivie de Tanger avec 1 600 dollars par mètre carré et Casablanca au septième rang avec 1 500 dollars.

Globalement, les prix de l’immobilier en 2020 connaîtront une hausse surtout dans les grandes villes. La source officielle sur laquelle il faut s’appuyer quand on achète un bien immobilier au Maroc est le référentiel des prix de l’immobilier.

J’en parle en détail dans l’article « comment acheter intelligemment un bien immobilier au Maroc ».

Marrakech est la 5e ville la plus chère en Afrique en acquisition de biens immobiliers

Location d’un bien immobilier au Maroc

En toute logique, le prix de la location d’un bien immobilier dépend de plusieurs paramètres : superficie, ville, quartier, âge du bien, type du bien…etc

Pour faire simple, plus la ville est grande et économiquement développée, plus le coût de la location est cher. Casablanca étant la ville regroupant le plus d’expatriés au Maroc, est en même temps la ville la plus chère.

Toutefois, certaines villes dédiées aux expatriés proposent des prix intéressants : Essaouira, Ouarzazate, Agadir, Chefchaouen, Martil ou El Jadida.

Il est difficile de donner un comparatif exact de la location immobilière au Maroc. D’après la source Numbeo, le prix d’une location d’un appartement en centre-ville au Maroc en 2019 varie entre 3000 Dhs et 10.000 Dhs par mois, dépendant de la ville et du type de résidence. Ceci nous ramène à un prix moyen de 5480 Dhs par mois.

Le prix moyen de location au d’un appartement en centre-ville est de 5480 Dhs par mois

Il est à noter comme le montre le graphe ci-dessous que les prix de la location au Maroc connaissent une tendance baissière. Si vous faites une recherche sur Avito ou Mubawab, vous remarquerez que les prix ne sont plus ce qu’ils étaient en 2017. Ceci est dû principalement à l’offre qui dépasse la demande dans la plupart des villes.

Ci-dessous, les prix moyen auxquels il faudra s’attendre en 2020 pour louer un appartement 2 pièces moyen standing en centre-ville.

Ville Location mensuelle
Agadir 394.17 €
Casablanca 812.16 €
El Jadida 310.91 €
Fès 342.34 €
Kenitra 409.14 €
Khouribga 263.53 €
Marrakech 483.83 €
Meknès 373.1 €
Nador 248.73 €
Ouarzazate 298.48 €
Oujda 279.82 €
Rabat 713.72 €
Safi 396.41 €
Settat 265.83 €
Tanger 466.37 €
Tetouan 360.12 €

Concernant les charges locatives, elles dépendent des villes et des régies, surtout pour l’eau et l’électricité. Ci-dessous, les tarifs liés à la location ou l’achat de votre logement :

Charge locative Tarif
EauIl est difficile de donner un tarif exact, tout dépend de la régie et de la tranche de consommation.
Pour un appartement en centre ville, comptez entre 60 dhs et 200 dhs par mois
Electricité Il est difficile de donner un tarif exact, tout dépend de la régie et de la tranche de consommation. Pour un appartement en centre ville, comptez entre 150 dhs et 400 dhs par mois
Internet ADSL 12 Mbps (Maroc Telecom) 250 Dhs par mois
Téléphone fixe (Maroc Telecom) A partir de 100 Dhs par mois

#2 Le prix bas de l’alimentation est le point fort du Maroc

Le Maroc étant l’un des principaux fournisseurs d’Europe en fruits, légumes et poissons, propose des possibilités d’approvisionnement très riches. Que ce soit dans les souks, les grands supermarchés ou les petites épiceries, vous trouverez tout ce qu’il vous faut et pour toutes les bourses.

Il est à noter que la chaîne de distribution des produits agricoles au Maroc est remplie d’intermédiaires. Plus on s’éloigne de la source de production ou de pêche, plus le prix va être important.

Par exemple, acheter du poisson à Marrakech va être plus cher qu’à Essaouira. Acheter du poisson en banlieue d’Agadir (à Taghazout par exemple) directement auprès des pêcheurs locaux, va aussi être moins cher que d’en acheter au marché de gros de poissons d’Agadir.

Ci-dessous quelques exemples de produits de consommation courants.

Produit Prix du Kg en Dhs
Haricots blancs 15
Lentilles 9
Riz 13-16
Pâtes 14-20
Couscous 8-15
Aubergines 5-8
Avocat 26
Carottes 3-6
Citron 4
Courgettes 4-6
Pommes de terre 2-5
Oignons 6-8
Tomates 2-4
Oranges 2-4
Bananes 7-10
Fraises 8-12
Sole 50-65
Œufs 0,5 – 1,10 (l’unité)
Poulet 25-45
Viande bovine 90-100
Viande d’agneau 70-80
Merlan 35-45
Sardine 10-15
Lait 7 (le litre)
Coca 8.5 (le litre)
Eau de table 3 (le litre)
Eau minérale 5.5-6 (le litre)
Bière locale 11-13 (33 cl)
Bière importée 17-25 (33 cl)
Vin local 45 – 60 (75 cl)
Vin importé 80 – 180 (75 cl)
Ricard 270 – 300 (1 litre)

Vous l’aurez remarqué, les prix des denrées alimentaires sont largement inférieurs aux pays européens. Certains produits toutefois sont plus chers, à savoir les vins, spiritueux et tous les autres produits transformés importés (céréales pour petit déjeuner, biscuits, boissons…).

Le prix varie aussi par ville et par lieu d’approvisionnement. Ci-dessous, je classe les magasins et marchés du moins cher au plus cher.

Type de magasin/marché Enseigne
Marché de gros / marché des pêcheursPas d’enseigne précise, chaque ville possède son propre marché de gros
Pour le poisson, repérez les villages de pêcheurs avoisinant la ville
SouksChaque ville dispose d’un grand Souk, généralement portant le nom d’un jour de la semaine (Souk El Hed, Soul Tnin…etc)
Les marchés hebdomadaires dans les villages avoisinant les villes
Marchés du quartierGénéralement, chaque grand quartier a son propre marché local. Cesont généralement des marchands ambulants.
Magasins de hard discount BIM, Atacadao, Leader price
Grandes surfaces Marjane, Aswak Assalam, Carrefour Géant
Epiciers Les épiciers sont les sources d’approvisionnement les plus courants. Dans chaque quartier vous en trouverez au moins un
Superettes Similaires aux épiciers, mais un peu plus chers
Supermarchés Carrefour market, Marjane Market, Acima

#3 Les restaurants sont légèrement moins chers qu’en Europe

Manger dehors au Maroc ne pose pas de problème. Il y a une multitude de fast-foods, restaurants, crèmeries, et autres. Peu importe votre budget au Maroc, vous mangerez à votre faim.

Pour ne pas tomber dans les extrêmes, nous prendrons comme mesure un plat composé de 250 grammes de viande de volaille, des légumes et des légumineuses (riz, pois…) sans boisson. Nous considérons un fast-food normal comme nous en voyons partout au Maroc.Le graphe ci-dessous montre l’évolution des prix entre début 2018 et début 2020

Manger dehors au Maroc coûte de plus en cher

Les prix connaissent une tendance haussière, et se restaurer en dehors de chez-soi coûtera de plus en plus cher dans les années à venir.

Ci-dessous un ordre de grandeur des tarifs de la restauration au Maroc. Il s’agit d’une moyenne de toutes les villes.

Loin des fast-foods, crèmeries et petits restaurants, il est tout autant possible d’aller dans des restaurants de luxe qui peuvent coûter tout aussi cher qu’à Paris ou New York.

#4 Se déplacer au Maroc coûte peu cher à part en avion

En matière de transport, le Maroc offre des solutions riches et variées. En général, se déplacer à l’intérieur de la ville ou voyager entre plusieurs régions n’est pas le poste de dépense qui inquiète le plus.

Transport Tarif
Ticket tramway à Casablanca 6 Dhs (utilisable 2 fois)
Course minimum petit taxi moyen 8 Dhs
TGV Casablanca – Tanger 2ème classe 149 Dhs
Billet d’avion Airarabia, tous vols nationaux 250 – 400 Dhs (aller simple)
Ticket bus à Marrakech 4 Dhs
Car Supratours entre Casablanca et Agadir 170 Dhs
Ticket de train entre Casablanca et Marrakech 2ème classe 100 Dhs  
1 litre de gasoil 10ppm 9 Dhs – 10 Dhs
1 litre d’essence 95 SP 10.50 – 12 Dhs

#5 Le Maroc offre une bonne panoplie de loisirs pour tous les budgets

Loisir Prix
Cinéma (Megarama Casablanca)De 45 Dhs à 65 Dhs
Salle de sport moyenne gamme (City Club)1500 Dhs annuelle
Musées & monumentsAccès de 10dhs à 30dhs
Salles de concerts Tickets variant de 30 Dhs à 1500 Dhs. Tout dépend du groupe et du festival.
Boite de nuitTickets à l’entrée entre 150dhs à 300 Dhs
Table entre 800 Dhs et 2500 Dhs
Associations & clubs sportifs (chasse, tir à l’arc, pétanque…)Entre 200 Dhs et 600 Dhs l’année

#6 Le Maroc présente plusieurs avantages fiscaux

Le Maroc présente certains avantages fiscaux intéressants. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est un paradis fiscal, mais vous bénéficierez d’un environnement clément et moins sévère que dans un pays européen.

Impôt Pourcentage
TVA (taxe sur la valeur ajoutée)De 7% à 20% dépendant de la nature des produits ou services
IR (impôt sur le revenu)De 0% à 38% par système de tranches
IS (impôt sur les sociétés)De 10% à 31% dépendant du chiffre d’affaires
ISF (impôt sur la fortune)Inexistant
Taxe d’habitationDépend si le logement est principal ou secondaire

#7 La sécurité sociale est un cauchemar financier pour les expatriés

Si on peut être d’accord sur un point, c’est que la sécurité sociale pèse lourd, très lourd sur la poche des expatriés. Nous ne nous attarderons pas sur les différentes offres pour tous les pays, mais je porte à votre connaissance qu’il existe 2 solutions pour garantir votre sécurité sociale.

  • Que vous cotisiez à la caisse nationale de sécurité sociale marocaine (CNSS) après obtention de votre titre de séjour. Le prélèvement de la cotisation se fait directement à la source par les impôts et vous êtes payés en net. Si vous êtes retraités, et que votre pays d’origine a conclu un accord de sécurité sociale avec le Maroc, vos anciennes années de cotisation seront prises en compte et vous êtes directement affilié à la CNSS. C’est quasiment une solution gratuite pour les retraités.
  • Que vous cotisiez à une caisse de votre choix ou une assurance privée. Ceci est la solution la plus chère, et qui est malgré tout adoptée par la majorité des expatriés.

Je prends comme exemple, la CFE (Caisse des Français à l’Etranger), il s’agit d’un organisme qui permet aux Français expatriés, partout dans le monde, de continuer à bénéficier de la même Sécurité sociale qu’en France.

Image result for caisse française des étrangers
La CFE est l’organisme de sécu préféré des français au Maroc

Ce qui vous attend lors que vous choisissez la CFE, en plus de  3,2 % sur votre retraite de base et 4,2 % sur vos retraites complémentaires, vous aurez à payer entre 120€ et 180€ par mois pour une souscription individuelle. Pour une souscription familiale, il faudra compter au minimum 230€ jusqu’à 350€ par mois.

A ceci, il faudra aussi rajouter une complémentaire santé (Capitone, April, Mutuelle bleue…). Il faudra débourser entre 70€ et 120€ supplémentaires suivant les options et les niveaux de couverture choisis.

#8 Scolariser ses enfants au Maroc est très élevé

Lors de la publication du guide du coût de la vie en 2019, plusieurs lecteurs m’ont demandé d’intégrer le coût de la scolarisation des enfants au Maroc. Les missions étrangères ou la scolarisation CNED sont les solutions les plus adaptés à votre enfant.

Il existe la solution de l’école privée marocaine, mais elle n’est en aucun cas recommandée à un expatrié.

Ci-dessous le tableau regroupant les frais des différentes missions étrangères au Maroc

 Pré-inscription Maternelle Primaire Collège Lycée Réductions
L’école itaienne 1200 Dhs 12.000 Dhs / an 14.000 Dhs / an 16.500 Dhs / an 22.500 Dhs / an  
L’école espagnole     21.000 Dhs / an 21.000 Dhs / an 21.000 Dhs / anLe système accorde une réduction de 25 % pour le deuxième enfant, 50 % pour le troisième et de 75 % pour le quatrième et plus
L’école française     41 030 et 46 180 Dhs / an 41 030 et 46 180 Dhs / an 41 030 et 46 180 Dhs/ an  
L’école belge 35.000 Dhs pour la première inscription   5 000 à 7 000 dirhams à partir de la deuxième année d’inscription 47.000 Dhs / an 57.000 Dhs / an 67.000 Dhs / an 67.000 Dhs / an réduction de 20% pour le deuxième enfant et de 30% au-delà
L’école américaine   64 170 / an  110 745 / an 129 375 / an  134 550 / an  
L’école britannique 40 000   Les réinscriptions sont à 6000  66 096 Dhs / an 66 096 Dhs / an 66 096 / an 66 096 / an  

Conclusion

Pour conclure, le coût de la vie dans certaines villes du Maroc peut être 60% moins cher qu’en Europe, et il est possible d y vivre avec un budget moins de 500 euros par mois. Casablanca, Marrakech et Rabat dérogent à la règle, car la vie y est significativement plus chère.

Si le logement est le poste de dépense le plus important et des fois même plus cher qu’en Europe, l’alimentation elle, est 3 fois moins chère qu’en Europe. Les avantages fiscaux sont importants aussi. Si vous faites un calcul en fin d’année, vous réaliserez certainement une économie de 40% par rapport à votre pays d’origine.

Et vous, avez-vous réalisé une économie en vous expatriant au Maroc ? Quel est la différence du coût de la vie avec votre pays d’origine ?

Share:

3 comments

  1. Blue16 15 juin, 2019 at 12:00 Reply

    Il est possible d’y vivre avec un budget de 500 € par mois ” . Je bondis . Retraite au Maroc , la CFE = 120€ + La mutuelle ( MGEN ) = 197 € + SS française = environ 100€ , tout ça par mois , ça fait déjà près de 420 € à débourser par mois . Vous avez manifestement oublié tout ce qui concerne les problèmes de santé . Pour le reste , c’est vrai , c’OK . Merci pour les infos .

    • Achraf Oudini 16 juin, 2019 at 09:25 Reply

      En effet Blue16, la mutuelle et cotisations sociales sont le point noir de tout expatrié au Maroc. Dans l’article, je suis parti sur les dépenses classiques avec une hypothèse de prélèvement à la source.

Leave a reply