fbpx
Sign in / Join

Comment vivre avec un budget de 500 euros par mois au Maroc?

1087
6
Share:
Vivre au Maroc avec un budget de 500 euros par mois

Le Maroc constitue l’un des pays qui proposent le meilleur rapport qualité / coût de la vie dans le monde. Ce n’est pas pour rien que le Maroc compte plus de 120.000 expatriés, dont 50% sont des français. Le Maroc a tous les ingrédients pour plaire : soleil, chaleur humaine, opportunités de travail et d’investissement et surtout coût de la vie.

On parle d’un coût de la vie inférieur de 40% par rapport à la France et de 60% par rapport au Royaume Uni. Ces chiffres sont confirmés par les expatriés sur place, et vous pouvez vous en assurer vous-même si vous faites le tour des marché, des offres de location et si vous prenez les transports.

Observons-ci-dessous les charges d’habitation d’un couple de retraités expatriés français à Marrakech, sans enfants et louant un logement :

On remarque nettement que le coût de la vie au Maroc est 2 fois moins élevé que le coût de la vie en France.

Vivre au Maroc est donc indéniablement moins cher comparé aux pays européens ou d’Amérique du Nord. Tout au long de cet article, nous explorerons les différents postes de dépenses auxquels vous ferez face dans votre quotidien au Maroc.

Ci-dessous, vous remarquerez que les achats quotidiens (alimentation, hygiène, …) constituent à eux-seuls 35% du budget mensuel. Viennent ensuite le loyer et le transport.

  Source Numbeo.com Database

Ce qu’il faut retenir, c’est que votre budget quotidien au Maroc dépendra de plusieurs paramètres :

  • Votre rythme de vie : Etes-vous plus dans le luxe ? restaurants chics ? vous êtes du genre fêtard ? vous ne jurez que par le dernier Iphone et les marques de vêtements de renom ?

  • Votre ville d’installation : Casablanca ? Marrakech ? Essaouira ? Agadir ? Un village au beau milieu de l’Atlas?

  • Votre salaire au Maroc : Moins de 500€ par mois ? tout juste 1000€ par mois ? plus de 5000€ par mois ?

  • Votre situation matrimoniale : célibataire ? marié ? personnes à charge ?

Découvrons ensemble, tous les budgets de dépenses au Maroc

Mangez bien mais sans trop dépenser

L’alimentation constitue le budget le plus important à prendre en considération dans vos dépenses. Bien se nourrir est un facteur primordial pour maintenir sa ligne et faire le plein d’énergie. Heureusement, au Maroc, vous avez plusieurs options pour garantir une alimentation saine et variée.

1- Manger dehors

Il existe une multitude de restaurants pour toutes les bourses et pour tous les goûts :

  • Restaurant haut de gamme : Ces restaurants se situent principalement dans les grandes villes, dans les hôtels 4* et plus, ou au bord de la mer. Compter un repas (entrée+plat+dessert) variant de 30 à 60 euros par personne. Ces restaurants proposent généralement un service de qualité, et vous y trouverez plutôt une clientèle d’affaires.

  • Restaurant de moyenne gamme : Trouvables partout au Maroc, les restaurants de moyenne gamme proposent une variété de cuisines : internationale, marocaine, asiatique, mexicaine… Les budgets varieront de 20€ à 40€ par repas (entrée+plat+dessert)

  • Chaines de fast-foods : Plusieurs chaines se sont installées dans les grandes villes du Maroc : Mcdo, KFC, Pizza Hut, Domino’s Pizza… Le Maroc n’a rien à envier aux pays européens, et si vous êtes friands du mcflurry ou encore de la pizza super suprême, vous ne serez pas dépaysés après votre expatriation. Les prix de ces chaines varie entre 3€ et 15€ le plat, tout dépendra de votre appétit. Certaines chaines locales se sont également imposées au Maroc, et proposent un service similaires aux marques étrangères.

  • Fast-foods locaux : Très fréquentés par la classe active du Maroc, les fast-foods locaux proposent des repas rapides, pas forcément les plus diététiques, mais allient entre goût et prix. Les budgets varient de 2€ à 5€. Une solution idéale pour les pauses-déjeuner ou si vous avez la flemme de préparer à manger. Pensez quand même à fréquenter des fast-foods propres, les règles d’hygiène ne sont pas très souvent respectées surtout dans les petites villes.

  • Crèmeries : Localement appelées « Mahlaba », ces magasins de pas plus de 20m² sont parmi les plus fréquentés au Maroc. Jus, omelettes, paninis, gâteaux, petits déjeuners complets…les crèmeries ne sont pas à sous-estimer car elles constituent une alternative importante pour rester dans un budget d’alimentation correct. Les espaces y sont serrés, mais vous êtes sûrs d’en sortir rassasiés, et à un prix compétitif. Compter un budget de 2.5€ pour une omelette et un jus.

  • Marchands ambulants : Sans statut juridique précis, et souvent baignant dans l’illégal, les marchands ambulants sont surtout présents dans les quartiers populaires, près des gares routières et dans les souks. Même si les prix sont intéressants (généralement moins d’un euro), les règles d’hygiène ne sont pas très souvent respectées. Exception faite pour Marrakech, la place Jamaa Lafna est le plus grand rassemblement de marchands ambulants au Maroc. Ici, les règles d’hygiènes y sont respectées, et la variété de plats proposés est un grand atout pour la ville ocre.

2- Cuisiner soi-même

Que ce soit au Maroc ou ailleurs, préparer ses repas à la maison est le moyen le plus efficace pour ne pas faire mal à votre poche. Les légumes, fruits, viandes, épices au Maroc sont nettement 60% moins chers qu’en Europe.

Grâce à l’orientation économique du Maroc vers l’agriculture, vous trouverez toutes les variétés dans vous avez besoin. Si vous préparez 70% de vos repas à la maison, vous en avez pour un budget de 2000 Dh par mois au maximum.

Pour vivre au Maroc avec un budget mensuel de 500€, nous retiendrons les crèmeries et cuisiner soi-même.

Savoir choisir un logement convenable

1- Acheter son logement au Maroc

Plusieurs expatriés optent pour l’option d’achat d’un bien immobilier au Maroc. Une grande variété existe : Riads, appartements, villas, vieilles maisons, lofts ou logement économiques. Le budget dépendra de la ville d’installation, de la localisation du bien, du niveau de finition, de l’âge du bien et de la superficie.

Une ville comme Casablanca, Tanger ou Marrakech, grimpent sur le podium des villes les plus chères au Maroc en termes d’achat de bien immobilier. Le prix au mètre carré peut facilement atteindre 4000€/m² pour les villas ou appartements haut-standing, situés en centre-ville.

Certaines villes quant à elles restent abordables, et plusieurs expatriés préfèrent s’y installer pour une question de coût et de qualité de vie. Essaouira, Agadir ou dernièrement Ouarzazate sont de plus en plus populaires, et proposent des solutions immobilières à moindre coût.

L’idéal est de se faire accompagner par une agence immobilière agréée, et par votre banquier.

2- Louer son logement au Maroc

L’écrasante majorité des marocains ou des expatriés optent pour la location d’un bien au Maroc. Tout comme l’achat, les prix de location vont varier dépendamment de la ville, de la superficie, du quartier, du nombre de chambres…etc

La location d’appartement de logements sociaux est la plus populaire au Maroc. Il s’agit de résidences généralement situées dans la banlieue, avec toutes les commodités aux alentours. La location y est généralement de 150€ à 200€ pour un appartement 2 chambres + salon + salle de bail + cuisine.

Pour un appartement en centre-ville, compter en moyenne 400€.

Pour les villas, les locations peuvent commencer à partir de 800€ par mois. Nous sommes clairement ici hors du budget défini dans le titre de l’article, mais il faut savoir que plusieurs personnes louent une villa en collocation. Une villa pour 5 personnes reviendra à 200€ par mois par personne, ce qui constitue une bonne alternative.

Ces prix sont une moyenne des prix de location au Maroc. Casablanca, Tanger et Marrakech sont aujourd’hui des villes hors de prix, surtout en plein centre ville.

3- Charges liées au logement

Les frais d’eau et d’électricité au Maroc sont peu élevés qu’en Europe. Il faudra noter que chaque ville dispose de sa propre régie (Lydec pour CasablancaRadeema pour Marrakech…etc) mais les tarifs restent à peu près les mêmes. Pour une consommation normale sans climatisation et sans chauffage, il faudra compter 25€ à 30€ par mois pour un appartement muni de 2 chambres.

Pour vivre au Maroc avec un budget mensuel de 500€, nous retiendrons l’option de location d’un appartement de logement économique, ou d’une collocation. Ne pas dépasser 150€ frais compris.

Trouver une solution de transport sûre et économique

1- Se transporter entre les villes

Une multitude de moyens de transport entre les villes existent : train, TGV, avion, taxis, autocars… Le choix dépendra du confort que vous recherchez et du moyen de transport où vous vous sentez le plus à l’aise. Il existe une ligne de trains sous la marque ONCF à des prix abordables reliant Tanger à Marrakech. Une ligne de TGV a été inaugurée fin 2018 reliant Casablanca à Tanger à des tarifs nettement inférieurs à ceux pratiqués en Europe.

La compagnie Air Arabia propose des vols internes entre 20€ et 50€ depuis 2018 dans le cadre de l’Open Sky. Mais l’option la plus économique sont les autocars et les grands taxis, reliant toutes les villes, avec des horaires s’étalant sur toute la journée.

2- Se transporter à l’intérieur de la ville

Les transports en commun sont présents dans toutes les villes. Casablanca et Rabat sont munis d’un tramway avec 2 lignes parcourant toute la ville. Le Metro reste inexistant au Maroc. Toutefois, les bus et les petits taxis sont le moyen le plus économique pour réduire votre facture de transport.

Un ticket de bus vous coûtera en moyenne 0,3 à 0,6€, tout dépend de vos trajets. Quant aux petits taxis, les courses commencent à partir 0,5€ avec une tarification au kilomètre.

Location de voiture : Des centaines d’agences de location de voiture existent au Maroc, proposant toutes les marques de voiture. La location d’une Dacia LOGAN vous coûtera en moyenne 400€ par mois. Cette option est donc à éliminer, compte tenu du titre de notre article.

Pour vivre au Maroc avec un budget mensuel de 500€, nous retiendrons l’option de transports en commun à l’intérieur de la ville. Privilégier les bus et grands taxis pour une question de coût. Les petits taxis comme dernière option.

Pour les voyages entre les villes, la meilleure option reste les grands taxis. Certains autocars proposent aussi des prix compétitifs.

Limiter au minimum le budget de loisirs

Le budget loisirs dépendra essentiellement du type d’activités que vous privilégiez le plus. La pratique des sports est très accessible au Maroc, voire gratuite dans le cadre d’associations. Soyez quand même prudents vis-à-vis des sorties (en boites, bars ou cafés), car les prix d’alcool au Maroc sont élevés par rapport à l’Europe, compte tenu des taxes de douane appliquées.

L’accès aux salles de cinéma, et l’achat des livres sont aussi plus chers qu’à l’étranger. Définissez clairement votre budget de loisirs au début de chaque mois avant de vous aventurer.

Pour vivre au Maroc avec un budget mensuel de 500€, il faudra quand même lésiner sur le budget des loisirs. Contentez-vous des cafés entre amis, de la pratique du sport en plein air, des promenades en ville ou en arrière-pays.

Budget d’habillement au Maroc

  • Marques internationales : La plupart des chaines internationales se sont installées au Maroc Zara, H&M, Jules, Lee Cooper, Pull&Bear… Ces marques ouvrent de grands espaces principalement dans les centres commerciaux et y proposent les mêmes vêtements proposés en Europe. Les prix sont certes plus élevés, mais si vous êtes fidèles à une marque précise, vous serez servis.
  • Marques locales : De plus en plus magasins et marques locales ont été créés. Généralement ce sont des importateurs qui font leurs emplettes en Espagne ou en Italie de marques reconnues et les revendent localement. Les prix y sont généralement 30% moins chers que dans chez la catégorie précédente. Le plus intéressant est que c’est possible de marchander.
  • Souks : Les souks au Maroc sont de grands marchés où l’on peut trouver de tout, de la lampe torche, aux vêtements, il n y a qu’à demander. Les prix aux souks sont nettement inférieurs par rapport à ce qui se pratique dans les magasins. Ici, il faudra s’assurer que la qualité est bonne, et vous pourrez toujours marchander pour avoir un meilleur prix.

Pour vivre au Maroc avec un budget mensuel de 500€, il faudra se contrôler quant à l’achat de vêtements (pas évident, surtout pour les femmes). Les souks proposent généralement des vêtements de qualité et à un prix accessible. 

 

Vous pouvez aussi profiter des périodes de soldes, généralement en décembre-janvier et en juin-juillet. Mon conseil personnel est de faire le plein de vêtements lorsque vous voyagez à votre pays d’origine, surtout en période de soldes.

Maîtriser votre montage fiscal

La fiscalité est l’un des atouts les plus attrayants du Maroc. Une fois que votre résidence fiscale est au Maroc, vous bénéficiez déjà d’un abattement de 40% sur l’impôt sur le revenu. Les retraités bénéficient d’un abattement supplémentaire de 80% . La taxe urbaine et la taxe d’édilité sont minimes par rapport à la France par exemple. Par-dessus tout, l’impôt sur la frotune est inexistant au Maroc, rien que ça !

Il existe aussi une convention de non-double imposition entre le Maroc et plusieurs pays, dont la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie… Cette convention vous évitera d’être doublement imposé, et de ne suivre que le régime fiscal d’un pays de votre choix.

Pour vivre au Maroc avec un budget mensuel de 500€, vous ne serez pas directement impactés. L’impôt est prélevé à la source, donc aucune déclaration d’impôt à faire. En cas de location de logement, la taxe urbaine et la taxe d’édilité sont à la charge du propriétaire. Un bon point !

Conclusion

Vivre au Maroc avec un budget de 500€ n’est pas chose aisée, surtout avec toutes les distractions autour de nous. Cela reste néanmoins faisable, si vous adoptez une discipline budgétaire quotidienne, et que vous avez bien préparé votre expatriation.

Notez aussi que le coût de la vie au Maroc est de plus en plus élevé. Ceci est dû principalement aux investissements menés par sa Majesté le Roi, ainsi que par l’expatriation de plusieurs étrangers. Et de manière générale, lorsque les étrangers peuplent une ville, le coût de la vie y augmente ; et c’est le cas aujourd’hui de Marrakech par exemple.

En résumé, 500€/mois vous permettra de subvenir à vos besoins basiques, et de vous permettre une sortie par semaine. N’oubliez pas qu’avec les petits budgets, on apprend à mieux apprécier les gratuités que nous offre la vie.

Bonne expatriation !

Share:

6 comments

  1. Angelica 18 juin, 2019 at 20:57 Reply

    Wow !!! Thank you for the insightful article. I am considering moving to Marocco maybe for only a year for now. I am going to marry a Maroccan man and reading your article made me considering it.
    Our plan is to marry there then I come back to Toronto Canada and sponsor him so he can come here.
    He told me that we can live there as well he has no problem but the work opportunities.
    He is telling me is very hard to find jobs. He lives.in a small city Sidi-Bennour and maybe that s the reason. But he tells me that even in bigger cities is not as easy.
    From what I red the cost of life in Marocco is much cheaper than in Canada especially Toronto. Here two bedroom rentals are near 2000 Canadian dollars which might be close to 1500 euro. Is very expensive. Add food 600 a month , cell phone 100 and if you have a car another 1000 and you need to make at least 5000 a month to be able to live here.
    I work and I make nearly that amount and I still cannot save too much.
    I have a 12 years old daughter and clothes and shoes are.not cheap here for children and she is growing up. .
    My fiancee tells me that would be good to move there if I wanted but I am concerned about finding a job. I have a bachelor degree in environment and I work as a stager and organizer for people that sell their house . I also do Uber driving to be able to pay my rent , food and other expenses.
    I would love to kove to Marocco where cost of life is not as high. But what are the salaries on average?
    How much someone can make there ? For example a woman like me that knows English very well and French but not that well…I can learn French better because speaking every day helps once I am there .
    Also what jobs are available for women?
    I have lots to research if I will make this step I guess…
    Any advice, please drop me a.line. It will be very much appreciated.
    Shukraan😉

    • Achraf Oudini 23 juin, 2019 at 19:57 Reply

      Greetings Angeli, I hope you are enjoying the blog and the different articles that are supposed to help every non-moroccan in his/her installation in Morocco. Your story is very interesting and I’ll answer quickly to your questions:
      1) Finding a job in Morocco for a non moroccan is very delicate. Morocco is protecting its “people” first due to the high unemployment rate. In order to work in Morocco, you will have to validate your contract by the ministery of employment, which takes a lot of time to be honest. There is as well the possibility to work “in black”, in kindergardens, or some schools. I don’t recommend this option.
      2) The minimum salary in Morocco in 2019 is 2570Dhs (almost 210€) and the average salary is 4000dhs (370€). Salaries depend actually on your experience, degrees, the structure you’re working in etc…
      3) The cost of life is very low indeed, but the salaries are not high either.
      4) Sidi Bennour is a very small town, few kilometers away from El Jadida. Possibilities of work are very low there.
      5) My recommendation is to be an independant english teacher. It pays well, and the demand is growing.

      The experience is absolutely worth it, keep reading the blog for more articles, you can as well joing our facebook private group

  2. Claudine 11 août, 2019 at 14:09 Reply

    Bjr, article intéressant. Je projette de venir en septembre prochain, totalement dans l’inconnu. Les prix trouvés sur airbnb et les agences sont aussi élevés pour les loyers à Casa qu’en Europe. Où se diriger pour obtenir des loyers économiques?

Leave a reply